MEETING in CHOJNA -Day 5 ( last but not least)

C’était sans aucun doute l’image de ce dernier jour de la rencontre à Chojna. Vous n’avez pas le son. Vers 13h, nous avons réussi à établir la connexion par skype entre les trois groupes réunis à Chojna et … les trois groupes réunis à Saattut. Et les cris de joie étaient là de part et d’autre quand les jeunes d’ici et là-bas ont vu leurs copains de classe respectifs s’afficher sur le grand écran!

Ce matin ? Séjour dans les classes pour les jeunes, travail de coordination pour les adultes. La pause de midi a été animée par un dernier “active breack” international pendant lequel les français et groenlandais ont pu montrer qu’ils maitrisaient désormais les chorégraphies de l’école d’accueil. Quant aux jeunes Polonais, la percussion corporelle enseignée par Pierre Bazile en GO n’a désormais plus de secrets pour eux. A nos jeunes Français et Groenlandais d’initier maintenant leurs pairs au retour dans leurs écoles respectives.

Nous avons pu faire quelques enregistrements en début d’après-midi : à retrouver très bientôt sur ce blog, la vidéo de coaching linguistique qui va vous permettre de dire l’essentiel en français, polonais, groenlandais (” Bonjour” ” Merci”… “Un, deux, trois, …” ” Bon appétit”… ou d’autres :  “La nature est notre force”, ” Je t’aime…”)

Cet après-midi il était prévu pour les jeunes un petit tour en ville avec les adultes. Nous ne les avons pas vraiment vus: ils ont demandé à repartir dans les familles le plus tôt possible. Forza Europa !

IMG_9003

IMG_9187

Advertisements

Greenland – Day 8– let’s hike !

Hiking to the highest point of Saattut and visit of the water factory

Aujourd’hui nous avons pris un bon bol d’air pur avant de nous rafraîchir avec de l’eau pure, elle aussi, et nous avons mieux compris pourquoi.

JEUDI 28 AVRIL

Toujours une météo au beau fixe !

Ce matin nous avons pris un bon bol d’air pur, nous sommes allés marcher jusqu’au point culminant de Saattut. Belle balade avec tous les élèves ; les petits comme les grands.

En route, Kristine, une des professeurs de l’école, nous a emmené voir des tombes qui ont au moins 300 ans. Les gens ont creusé un trou, ont déposé la dépouille des défunts au fond et ils ont recouvert le corps avec des pierres. Si on se penche, on peut voir les ossements ! Dans les années 70, des chasseurs ont découvert des corps momifiés d’adultes et d’un enfant dans les environs d’Uummannaq. Ils ont été étudiés et ont apporté aux historiens de très nombreux renseignements sur le mode de vie des gens de l’époque. Il a été établi qu’ils dataient de 1475. On peut voir ces momies au musée nationale du Groenland à Nuuk. A Uummannaq, au musée, on peut voir des reproductions d’objets et de vêtements mis à jour sur le site découvert par les chasseurs.

Les tombeaux qu’on a vu ne sont pas ceux des ancêtres des habitants du village car les archives font état du fait que Saattut est habité depuis 150 ans environ et les champignons et lichens qu’on trouve sur les pierres qui composent les tombeaux sont vieux de près de 300 ans d’après Kristine.

Ca nous a permis d’aborder le sujet des cimetières…drôle de sujet de conversation me direz-vous mais on a appris des choses utiles sur la vie quotidienne ici. Il y a deux cimetières. La maman de Kristine est enterrée dans l’ancien et son père dans le nouveau. Il n’y a pas de bonne saison pour mourir mais c’est encore plus vrai ici :

A la belle saison, il faut porter les corps car le terrain est très accidenté et il n’y a pas de route ici. L’hiver, ils peuvent utiliser les scooters ou les traîneaux mais là, il faut creuser dans la glace. Ce travail revient aux familles l’hiver, en raison de la difficulté de la tâche…

J’ai aussi appris qu’il y a un hospice pour les personnes âgées depuis 3 ans et qu’il y a 4 pensionnaires. Avant, les personnes âgées dépendantes étaient évacuées si elles nécessitaient une aide médicale. Contre leur souhait parfois car beaucoup des habitants de Saattut sont attachés à leur village.

Il n’y a pas de médecin ici. Un médecin et un dentiste viennent 3 fois par an et pendant 3 jours pour soigner les gens et faire des visites médicales. Il y a un dispensaire pour les « petits bobos » si on peut dire. Sinon, on évacue les malades et les blessés vers Uummannaq (au plus près) ou ailleurs, suivant leur état de santé.

Au cours de la balade, on a pu goûter des airelles de l’année dernière qui étaient bien conservées. On a aussi vu le lac où les enfants vont se baigner l’été, l’eau est plus chaude que dans la mer, qui reste froide !

Au sommet, on a pris une petite collation et on a fait un cairn, en souvenir de notre balade. Photos de rigueur et ramassage de pierres en guise de souvenirs et de trophées. Les filles se sont fait de nouvelles amies.

Les garçons avaient apporté leurs bateaux : des planches de bois sculptées et attachées à un bâton grâce à une ficelle, l’ancêtre de nos bateaux téléguidés.

Puis nous sommes redescendus manger avant d’aller visiter l’usine de désalinisation de l’eau. Saattut est autonome : ils utilisent de l’eau salée qu’ils retraitent et stockent dans des réservoirs. Il n’y a pas de réseau d’approvisionnement en eau ici, pas d’eau courante. Tout le monde va au « château d’eau » pour faire ses réserves ! On apprend à économiser l’eau : les douches, les machines à laver, lave-vaisselle…Tout fonctionne grâce à des réservoirs d’eau individuels. Et les toilettes ? C’est la version moderne de la cabane au fond du jardin d’autrefois. Toilettes chimiques pour tout le monde ! Dans certaines maisons il n’y pa pas de douches ni de machine à laver alors il y a des douches publiques et un lavomatique géré par la commune.

L’été, les habitants apprennent d’autant plus à économiser l’eau qu’ils doivent aussi donner à boire tous les jours aux chiens ! C’est pour ça que de plus en plus de gens ont des scooters des neiges et plus de chiens. C’est du travail de les nourrir et de les abreuver l’été. Même s’ils polluent moins que les scooters et qu’ils ne tombent pas en panne.

GROENLAND – DAY 7 – WHAT A DAY !!!!!

Ice fishing part 2,  dogsled, seal food !!!

Quelle journée mémorable ! Des images, des goûts et des sensations à ne plus savoir où donner de la tête

Ce matin nous sommes retournés sur la glace pour aller relever les lignes. Ca a bien mordu !

A chaque fois qu’on sortait un poisson de l’eau les enfants criaient de joie ; du cutfish, du halibut  et même des raies ! Ils ne les mangent pas ici , ils les donnent aux chiens qui ne les apprécient pas trop non plus !

Appolo et Henry ont nettoyé et fait les filets de poisson qu’on a ramenés à l’école. Les élèves vont les faire sécher pendant quelques jours à l’air libre, puis les conserver au freezer jusqu’au 1er juin, journée internationale des enfants. Ils vont faire un repas tous ensemble.

Nous avons également visité l’usine de poisson et les quatre filles ont pu tester leurs aptitudes : enlever la tête, vider les poissons ! Elles se sont prêtées au jeu de bonne grâce.

Puis nous sommes allés déjeuner. Avant cela, petit passage devant une chienne et ses chiots pour quelques photos. Les filles ne voulaient plus partir…

Cet après-midi, les trois délégations ont présenté leur travail. Emie et Gwenaelle se sont montrées de bonnes ambassadrices de leur pays, vous pouvez en être fiers !

Après cela, nous sommes allés faire du dogsled ! Nous sommes allées jusqu’au bout de la banquise, au plus près de la mer ! Nous avons pris quelques photos et fait quelques vidéos pour immortaliser ce moment incroyable !

Pour le repas, Emie et moi avons eu l’immense chance de goûter du phoque ! Emie a fait l’effort de goûter mais n’a pas trop aimé. C’est un peu spécial : la viande est très foncée et question consistance, ça peut ressembler à du foie de veau. On a mangé ça avec des rondelles d’oignons et de pommes de terres frites ! Le Seal and fish groenlandais en somme !

MEETING in CHOJNA DAY 4

We went back in classroom this morning for two lessons, during one hour and a half because here lessons are 45 minutes long. We then take a bus to go to the Forestery Managment’s place in Mieszkowice. The guide introduce us to the different « livels » (?) of the forest, from bottom to top. We learned how to recognize wild animals’ traks in the mud (wild pig,wolf, deer, fox…) and their cries. The forest rangers teach their kwnowledgae, help the animals to feed themselves during hard winters, preven and/or fight against wildfires. We visited a little part of the Park only. We then met each others around a nice and big stone fire place in an outside refuge. We had grilled sausages for the polish hotdog. It was very good. Tonight at 6, they will be dinner at school with all the families and everyone will be able to discover what has been done in this project since the beginning of the year.

Roman, Guillaume and Steven

Ce matin nous retournons en classe avec nos correspondants pour deux cours (une heure et demie en tout puisqu’ici les cours durent 45min). Nous partons ensuite en bus pour le Forestery Managment à Mieszkowice, l’équivalent de l’Office des Forêts en France. La guide nous a présenté les différents « étages » de la forêt et nous avons appris à reconnaître les empreintes et cris de différents animaux sauvages ( sangliers, loups, renard, cerf…). Les gardes forestiers ont une activité éducative pour les enfants, ils nourrissent les animaux quand les hivers sont très rigoureux et ils travaillent aussi à la lutte contre les incendies. Nous avons visité une toute petite partie du parc puis nous nous sommes retrouvés autour d’un grand feu de bois sur lequel nous avons grillé des saucisses pour nos hot-dog polonais. C’était très bon. Ce soir à 18h, nous avons un repas à l’école avec les familles pendant lequel il va y avoir une présentation de tous les travaux.

Roman, Guillaume et Steven.

MEETING in CHOJNA DAY 3

This morning we attempted lessons at school with our Polish friends ( maths, english…). We then met Chojna’s mayor who is very pleased to host us. We show him the three notebooks ( one for each delegation) we worked on to tell all what we have done during this year in our respective schools.

Lunch at school, jsut before the «  active break ». You will soon discover what it is excactly : just prepare your music !

After that, we took the bus to go to «  Love Valley » near the Odra river which is the border with Germany. We had a two hours walk in the forest with a lot of explanations thanks to the guides, with tree translations each time. The guide also prepared us a very good cake for tea time, and it was served in the forest.

We finally met a French woman who is building her ecological house with her husband in order to settle «  natural tourism » in the area. She explained us all the mateials they used and the way they managed. Back to the bus : it was a great day but our feet are tired !

————–

Ce matin nous sommes dans l’école et assistons à diférents cours ( anglais, maths…). Nous rencontrons ensuite le maire de Chojna qui est très heureux de nous recevoir. Nous lui présentons les trois carnets de bord du travail de l’année, en France, en Pologne et au Groenland.

Nous retournons à l’école pour manger et comme ier, on nous propose « l’active breack ». De quoi s’agit-il ? Vous le découvrirez bientôt, préparez vos musiques !

Nous partons ensuite en bus pour la «  Love Valley », à côté de l’Oder qui marque la frontière avec l’Allemagne. Nous marchons à travers la forêt pendant environ deux heures, avec de nombreuses explications des guides. Ces derniers nous ont préparé un très bon goûter au milieu de la nature ( gâteau à la rhubarbe et thé). Sur le chemin du retour, nous rencontrons une française qui s’est installée avec son mari en Pologne : ils ont décidé de construire une maison écologique ( bois, briques, paille…) et nous expliquent les différentes étapes des travaux. Nous retournons dans le bus.

Super journée mais nos pieds sont bien fatigués !

Maud, Jade, NaÎma

 

Greenland – day 6 – Ice fishing and more

Première journée à Saattut, météo exceptionnelle et initiation à la pêche traditionnelle groenlandaise

Ce matin nous avions rendez-vous à 9h à l’école pour notre première journée d’activités. Il y a 34 élèves et en cette semaine un peu particulière, nous sommes tous aller pêcher sur la banquise.

Il faut creuser un trou dans la glace, ce qui peut prendre un peu de temps selon l’épaisseur de la couche. Tout se fait à la main, ça réchauffe. Puis, on appâte les lignes avec du calamar. Emie, Gwenaelle et moi avont joué le jeu (la preuve, en images sur le fichier joint). Ensuite, on commence par lester la ligne principale, faire descendre toutes les lignes secondaires et voilà ! On reviendra demain pour voir si nous avons été chanceuses ou pas.

Les enfants ont fait une balle au prisonnier sur la glace et quelques courses en traîneaux (certains étaient les chiens, d’autres les mushers, d’autres encore les passagers). J’ai eu la chance de n’avoir que le beau rôle, celui de passagère.

Puis, nous sommes rentrés à l’école et nous avons tous mangé ensemble. Les profs ont cuisiné pour nous. D’habitude les élèves apportent leur repas ou rentrent manger chez eux.

Voici quelques photos d’une journée très ensoleillée ici à Saattut ! On vous envoie un peu de soleil groenlandais, il paraît qu’il pleut en Normandie et qu’il neige à Chojna !

 

MEETING in CHOJNA : DAY 2

Aujourd’hui nous avons visité un jardin botanique : « the dendrological garden ». Nous avons rencontré un scientifique qui utilise différentes machines pour analyser l’eau et la terre (four à 1200°C, tamis pour filtrer, balance de précision, burette de dosage et appareil à distiller). Il nous a ensuite présenter différentes expériences dans son laboratoire. Nous sommes ensuite allés dans l’Orangerie : c’est une grande serre où poussent différents espèces d’arbres du bassin méditerranéen (figuier, pamplemoussier, cactus,.. ) et où sont cultivées des plantes aromatiques (menthe chocolat, sauge, basilic,…) Nous avons découvert que toutes ces plantes étaient utilisées aussi bien dans l’alimentation, la médecine, la cosmétique que la vie quotidienne (éclairage, entretien des matériaux,…). Nous nous sommes ensuite baladés dans le parc pour observer les arbres et les paons. Nous avons appris beaucoup de choses pendant cette journée.

Lola, Amélie et Margaux

Today,we have been visiting the Dendrological Garden, which is a botanical garden. We met a scientis who analyses water and land with diferents instruments and he made experiment. We then went to the Orangerie with an other guide : it is a green house with a lot of light where the Dendrological concentrates trees and plants, mainly from mediterranean climates. They are used or used to be used for medicinal, food, cosmetic and dayly life (as oil lights, leather maintenance…).

After a nice lunch at this plae, we went for a walk under the rain in the park and we could see huge trees and several peacock. We learn a lot of things today.

Lola, Amelie and Margaux… with a very approximative translation of their French teacher ( sorry about this, but no google traductor on line available)

Greenland – day 5 – Saattut ENFIN !

Après 3 jours d’attente, enfin nous y sommes ! Saattut ! Et nous ne sommes pas déçues !

Après un après-midi fait d’un court vol dans un petit avion et d’une longue attente de presque trois heures dans un minuscule aéroport au milieu de nulle part, nous voici enfin arrivés à Saattut !

Rien que le voyage en hélicoptère vaut le détour. Tant pis si nous n’avons pas pu faire la traversée avec les motos-neige ou les traîneaux tirés par les chiens. Les filles ont vite oublié cela quand elles sont montées dans l’hélico. Elles étaient aux premières loges, ont pris plein de photos et même fait une petite vidéo. Quant à moi, j’ai des images plein la tête : les paysages à couper le souffle dans le fiord, la banquise, les montagnes puis tout au fond, le village.

Quand nous sommes arrivés avec presque une heure d’avance, tous les enfants ont accouru, certains portaient fièrement des panneaux sur lesquels on voyait des drapeaux de chaque délégation et BIENVENUE écrit dans toutes les langues du projet. Même si nous n’étions pas capable de lire les panneaux, on pouvait lire ce mot sur leurs visages. Quels sourires ! Il fallait voir cela ! Beaucoup de gens sont venus nous accueillir. Un chouette moment que Gwenaelle a très bien résumé : « Quand j’ai vu Eufynia, et tous ces enfants, j’ai failli pleurer!C’était émouvant ». Je crois que c’est ce que nous avons tous ressenti à ce moment.

Après le repas, nous avons fait un petit tour dans le village et Emie et Gwenaelle ont vécu leurs toutes premières sensations fortes : Quelques tours de motoneige ! Et nous sommes ici depuis moins de quatre heures !

MEETING in CHOJNA : day 1

Sunday 24th, the Grennlandic delegation arrived in Berlin at midday and the French one by bus around 5 .

Everybody was at school around 8 this morning, with the presentation of the Session 2 works begining around 10 ( the French and Greenlandic needed couple of time to prepare…).

We had great time discovering what the pairs has done since october 2015. And great time also dancing outside during a very special «  active break ».

After lunch, we all discovered classic Polish litterature thanks to an actors performance at the cultural center.

We then went for a walk in the town, following the old wall ( Xvth century, gothic period) and getting explanations in english about monuments and giant trees by the pupils involved in the project.

Around 4P.M., the youth went back in their families.

More coming tomorrow …

Après les retrouvailles de la veille, les délégations française et groenlandaise ont été formidablement accueillies à l’école de Chojna.

A tour de rôle, les différentes délégations sont venues présenter les travaux menés depuis octobre 2015. Chacun a pu découvrir la richesse des productions réalisées dans les trois pays : l’objectif commun était de faire rentrer davantage de nature dans les murs des établissements.

La récréation a été animée par un « active-break » temps durant lequel les élèves dansent tous ensemble.

Après un rapide déjeuner, nous avons assisté à une représentation théâtrale d’un classique polonais à la bibliothèque municipale. L’ensemble des élèves et des professeurs impliqués a ensuite parcouru la ville à travers ses monuments historiques et ses parcs en suivant le mur d’enceinte du XVème siècle, le tout expliqué en anglais par les élèves polonais.

Les jeunes sont repartis dans leurs familles respectives vers 15h.